Recherche
Imprimer
Recherche de revendeurs
load google maps

Huiles

Les huiles dissipent bien la chaleur du point de lubrification. En outre, elles ont une excellente capacité de fluage et de mouillage. La lubrification à l’huile est donc souvent utilisée à des températures élevées ou à des vitesses élevées.

Huiles avec additifs à hautes performances pour une lubrification fiable

Les huiles dissipent bien la chaleur du point de lubrification. En outre, elles ont une excellente capacité de fluage et de mouillage. La lubrification à l’huile est donc souvent utilisée à des températures élevées ou à des vitesses élevées. Les domaines d’application typiques sont les engrenages, les chaînes, les paliers lisses, l’hydraulique et les compresseurs.

Données caractéristiques Norme Description
Viscosité DIN 51561 Mesure du frottement interne de liquides
ISO VG DIN 51519 Classification des huiles en classes de viscosité
Température d’utilisation   Plage de température des performances optimales
Point d’éclair DIN ISO 2592 Température la plus basse à laquelle le mélange vapeur-air s’enflamme par allumage externe
Point de figeage DIN ISO 3016 La température la plus basse à laquelle l’huile est encore tout juste fluide

Structure des huiles à hautes performances

Pour la formulation d’une huile à hautes performances, les additifs jouent un rôle particulier en plus de la sélection soigneuse de l’huile de base (type, viscosité) et a une influence considérable sur le rapport qualité/prix. Les huiles lubrifiantes modernes sont conçues de telle sorte qu’en cas de rupture du film d’huile, les substances actives forment un film protecteur et protègent ainsi les surfaces de l’usure.

Propriétés des huiles de base

Lors du choix d’une huile lubrifiante, l’huile de base joue un rôle essentiel. Les huiles minérales, les hydrocarbures synthétiques (polyalphaoléfines = PAO), les esters, les polyglycols et les huiles à la silicone diffèrent essentiellement par leurs caractéristiques physiques et leur comportement chimique.

Propriétés Huiles minérales Huiles d’hydrocarbures synthétiques (PAO) Huiles-esters Huiles de polyglycols Huiles à base de silicone
Densité à 20 °C [g/ml] env. 0,9 0,85 0,9 0,9 - 1,1 0,9 - 1,05
Point de figeage [°C] env. -40 -> -10 -50 -> -30 -70 -> -35 -55 -> -20 -80 -> -30
Point d’éclair [°C] env. < 250 < 200 200 -> 270 150 -> 300 150 -> 350
Résistance à l’oxydation - + + + ++
Stabilité thermique - + + + ++
Compatibilité avec les matières plastiques + + - dépend du type +

Compatibilité des huiles

La miscibilité des différentes huiles de lubrification est essentiellement influencée par les huiles de base et doit être prise en compte en cas de changement de l’huile de lubrification, en tenant compte de la viscosité.

  Huile minérale Polyalphaoléfines Huiles-esters Huile à base de polyglycol Huile à base de silicone
(méthyle)
Huile à base de silicone
(phénile)
Huile à base de polyphényléther Huile à base de perfluoropolyéther
Huile minérale        
Polyalphaoléfines          
Huiles-esters    
Huile à base de polyglycol            
Huile à base de silicone (méthyle)            
Huile à base de silicone (phényle)      
Huile à base de polyphényléther          
Huile à base de perfluoropolyéther              

■ miscible  □ partiellement miscible

Viscosité – la grandeur pour le frottement interne
de substances liquides

Le choix de la viscosité d’une huile dépend du domaine d’application du lubrifiant. Règle fondamentale : une faible viscosité s’applique pour des charges de pression faibles et des vitesses de glissement élevées, une viscosité élevée pour des charges de pression élevées, des vitesses de glissement faibles et des températures élevées. La viscosité peut être déterminée avec différentes méthodes de mesure (voir méthodes d’essai et de mesure). La viscosité cinématique est indiquée en mm2/s et est utilisée pour la classification. La viscosité dynamique est indiquée en mPa s. Compte tenu de la densité, les deux viscosités peuvent être converties l’une dans l’autre à l’aide de l’équation : viscosité dynamique = densité x viscosité cinématique.

Dépendance de la viscosité par rapport à la température. La viscosité d’une huile varie en fonction de la température, de la pression et de la contrainte de cisaillement ainsi que du moment où cela se produit. Le facteur d’influence principal est la température. Au fur et à mesure que la température augmente, la viscosité diminue et inversement, selon le type d’huile.

Les huiles lubrifiantes sont classées en classes de viscosité selon ISO (DIN 51 519) ou SAE (Society of Automotive Engineers).

 

Viscosité
ISO-VG
cinématique (40 °C)
[mm2/s]
15 13,5 – 16,5
22 19,8 – 24,2
32 28,8 – 35,2
46 41,4 – 50,6
68 61,2 – 74,8
100 90 – 110
150 135 – 165
220 198 – 242
320 288 – 352
460 414 – 506
680 612 – 748
1 000 900 – 1 000
1 500 1 350 – 1 650

Classes de viscosité ISO selon DIN 51 519

Les classes ISO-VG (Viscosity Grade) s’appliquent uniquement aux huiles lubrifiantes industrielles. Il existe 18 classes cinématiques VG allant de 2 mm2/s à 1 500 mm2/s. La viscosité est déterminée à 40 °C.

Classes de viscosité selon SAE

Les huiles lubrifiantes pour les transmissions et les moteurs de véhicules sont répertoriées en classes de viscosité SAE. Celles-ci vont de 0 à 60 pour les huiles moteur et de 70 à 250 pour les huiles de transmission. Les valeurs de viscosité sont mesurées à 100 °C.

  • Contact

    OKS Spezialschmierstoffe GmbH

    Ganghoferstr. 47
    82216 Maisach
    Allemagne

    • +49 (0) 8142 3051 - 500
    • +49 (0) 8142 3051 - 599
  • Demander un rappel téléphonique

  • Catalogue général

    Catalogue général

    Gamme complète OKS
    Connaissances de base sur les types de lubrifiants et la tribologie.

    Download