Recherche
Imprimer
Recherche de revendeurs
load google maps

Produits à la une

14.07.2014

OKS 432 Graisse pour paliers chauds

Lubrification de paliers à roulement dans la fabrication du papier

OKS 432 est une graisse spéciale pour températures élevées à base d’huile minérale avec un savon complexe d’aluminium comme épaississant et des additifs EP supplémentaires. Il est conçu pour la lubrification des paliers à roulement et paliers lisses avec des sollicitations élevées et des températures jusqu’à 190 °C. La graisse réduit l’usure des roulements et les protège efficacement de la corrosion et des contaminations externes.

Le papier est devenu indispensable dans notre vie. Qu’il s’agisse de lire le journal matinal à la maison ou de feuilleter un magazine dans une salle d’attente, de copier ou d’imprimer des documents au travail, d’écrire des cartes de vœux ou d’emballer des cadeaux de Noël : jour après jour, nous manipulons du papier, sans beaucoup y réfléchir. Réfléchir ! À quoi donc ? Par exemple, d’où vient donc ce papier. Ou comment il est fabriqué.

Le papier est à base de cellulose ou de matériaux fibreux qui sont fabriqués à partir de bois par des procédés mécaniques ou chimico-mécaniques. Autrefois, on devait encore prélever le papier à la main dans une pâte de fibres, le presser et le sécher dans un processus fastidieux. Il était donc inabordable pour les gens ordinaires et n’était utilisé que dans les salles d’écriture des monastères, des mairies et des entreprises commerciales pour produire des livres et des documents importants.

Aujourd’hui, le papier est produit à grande échelle industrielle sur des machines. Pour ce faire, les matières premières sont dissoutes avec de l’eau et décomposées en fibres individuelles. Afin d’obtenir la qualité de papier souhaitée, ces fibres de papier sont préparées en conséquence avant d’être transférées à la machine à papier. Sur la machine à papier, une bande de papier sans fin est formée à partir des fibres via différentes étapes de fabrication qui sont la caisse de tête, le tamis/forme, le pressage, le préséchage, la presse encolleuse et le post-séchage ; celle-ci est enroulée en tambour pesant jusqu’à 100 t à la fin du processus de fabrication.

La fabrication du papier proprement dite se fait dans la zone de tamisage ou mise en forme, où les fibres de papier sont placées sur un tamis et déshydratées afin d’obtenir un non-tissé de fibres toujours plus dense avec une teneur en matière sèche d’env. 20 %. Ce non-tissé est transféré à la partie presse, comprenant plusieurs cylindres de pressage, pour la suite de la déshydratation à une teneur en matière sèche d’env. 45 %. Dans la partie sèche subséquente, la bande de papier est conduite à travers un grand nombre de cylindres creux chauffés à la vapeur. Ceci permet de chauffer la bande de papier et de l’amener à une teneur en matière sèche d’environ 94 % par évaporation de l’eau restante.

Certaines propriétés du papier, telles que l’inscriptibilité, l’imprimabilité et la coloration, peuvent être influencées par l’application d’auxiliaires chimiques et de colorants sur la surface de la bande de papier.

Exemple d’utilisation

Un grand fabricant de papier en Chine utilise la graisse pour paliers chauds OKS 432 pour la lubrification des paliers à roulement et paliers lisses des différentes unités de transport qui transportent les bandes de papier à travers les machines à papier dont la longueur peut atteindre 100 m.

En raison de la charge de traction élevée des bandes de papier à l’intérieur des machines à papier, ces paliers sont extrêmement fortement sollicités en cours de production. Par ailleurs, du fait du processus de fabrication pour le papier, les paliers sont exposés non seulement à des températures ambiantes élevées, mais également à une forte influence de l’eau et de la vapeur. La graisse pour paliers chauds OKS 432 permet un fonctionnement sûr des paliers même dans ces conditions d’utilisation. Cela permet non seulement de réduire le nombre de pannes et donc de prolonger considérablement la durée de vie des machines à papier, mais aussi de réduire les coûts de maintenance et de réparation coûteux de ces machines complexes.

La consommation totale d’OKS 432 est d’env. 600 kg par an sur ce site de production.

Avantages et bénéfices

  • Plage de température d’utilisation jusqu’à 190 °C
  • Bonne résistance à la pression
  • Très bonne protection contre l’usure et la corrosion
  • Bonne résistance à l’oxydation et au vieillissement

Informations supplémentaires

OKS 432 - Graisse pour paliers chauds

Retour à la vue d’ensemble
  • Demander un rappel téléphonique

  • Service clientèle et service technique

    Service clientèle et service technique

    • +49 (0) 8142 3051 - 637